Urban Decay Naked Skin Shapeshifter

Naked Skin Shapeshifter, la palette de contouring d’Urban Decay

Regardez-moi cette beauté ! Cette palette n’est-elle pas magnifique ? Si vous êtes adeptes du contouring, je suis sûre qu’elle vous fera autant d’effet qu’à moi. Il faut dire qu’Urban Decay ne fait pas les choses à moitié en nous proposant un kit tout-en-un qui contient tout ce qu’il faut pour parfaire son teint. Dites bonjour à la palette Naked Skin Shapeshifter. Je vous montre de plus près ce qu’elle a dans le ventre.

Packaging Naked Skin Shapeshifter

La tête en vacances, je n’avais même pas vu passer cette palette sur le web (honte à moi). Sortie depuis seulement quelques semaines, j’ai eu alors la chance de la recevoir de la part de la marque. Autrement dit, c’était Noël avant l’heure. A peine tenue en main, on a l’impression de détenir un petit bijou #beautyaddictbonjour. Il faut dire que le packaging fait son petit effet. Classe et épuré à la fois, on reconnaît la touche Urban Decay. En plus, elle n’est pas grande et ne prend donc que peu de place.

Une fois le boitier ouvert, l’effet « wow » est encore bien présent. En un coup d’œil, on aperçoit la praticité de cette palette. On a deux côtés bien distincts pour réaliser complètement son contouring. On retrouve ainsi d’un côté 4 poudres et de l’autre 5 crèmes. Entre les deux, un miroir double face, ce qui est à mes yeux un gros plus. Jusque là, c’est un zéro faute.

Teines Palette Naked Skin Shapeshifter

De la poudre en veux-tu en voilà

Concernant les poudres, on retrouve des teintes light à médium (contrairement au descriptif de la marque, je ne qualifierais pas la plus foncée comme étant « dark ») ainsi qu’un illuminateur « Pearl ». Je pense que ces couleurs correspondent au plus grand nombre de carnations. En passant mon doigt légèrement dessus, je m’aperçois que la pigmentation est dingue. Mieux vaut donc avoir la main légère sinon on a vite fait de prélever trop de matière.

Urban Decay Shapeshifter poudres

Pour ma part, j’utilise la couleur la plus foncée pour le creux de l’ossature des joues, la teinte médium pour les tempes ainsi que l’arête de la mâchoire et la plus claire pour illuminer le dessous de mon œil sur lequel j’ai préalablement déposé un anticerne. Un peu d’highlighter, qui est vraiment très joli, et le tour est joué !

Swatch Naked Skin Shapeshifter

 

Swatch illuminateur Shapeshifter Urban Decay

Rien à redire : ces 4 poudres sont tout simplement parfaites ! Malgré une forte pigmentation, elles sont faciles à estomper et donnent directement un effet bonne mine ! Le tout tient facilement toute une journée. Les zones d’ombre et de lumière sont bien visibles sans pour autant être trop prononcées. Bref, je suis fan fan fan !

La crème de la crème ?

Pour ce qui est des crèmes, on a une lignée légèrement plus complète puisqu’en plus de la teinte light et de l’highlighter pearl qu’on retrouve également sous une autre texture, on a une nouvelle teinte qui, cette fois-ci, est beaucoup plus foncée que celle qu’on trouve en poudre. Autre plus : deux correcteurs font leur apparition, un clair et un foncé. Étonnamment, les crèmes sont toutes beaucoup moins pigmentées que les poudres et se font discrètes une fois posées sur le visage.

Urban Decay Naked Skin Shapeshifter crèmes

Bien que la crème « Dark Contour » soit trop foncée pour moi, je la trouve bien pratique pour travailler minutieusement l’ossature des joues. Quant à la couleur claire, elle a du mal à se fixer sous mon œil et donne un rendu peu harmonieux. Les correcteurs, eux, sont utiles si vous avez de petites imperfections peu marquées à camoufler. Pour ce qui est de l’highlighter, c’est un flop pour moi car il ne se voit (quasiment) pas.

Swatch crèmes Naked Skin Shapeshifter

Un peu déçue donc pour la partie crème de la palette. Il serait peut-être plus intéressant de l’utiliser en complément d’autres produits ou si vous voulez un rendu vraiment léger. Il faut dire qu’avec ma peau grasse, c’est une texture qui me correspond moins. N’hésitez pas à aller la swatcher en magasin si vous en avez l’occasion pour vous en faire une idée.

Alors, véritable petit trésor ?

En conclusion, j’aime beaucoup cette palette ultra pratique pour un teint parfait. Elle correspond au plus grand nombre en vue des différentes teintes light à médium qu’elle propose. Son atout majeur réside dans le choix qu’elle nous laisse : crème ou poudre, quoi que vous préfériez, vous l’avez ! Contours, correcteurs et illuminateurs, on ne peut pas faire plus complet !

Palette Naked Skin Shapeshifter

Vous l’aurez compris, je ne suis personnellement pas convaincue par les crèmes mais les poudres ont su combler mes attentes et me donner des petits coeurs dans les yeux. La palette Shapeshifter me permet d’avoir un beau teint à la fois travaillé et naturel grâce aux multiples possibilités qu’elle offre. Je pense tout de même que celle-ci s’adresse davantage aux plus aguerries du contouring en vue de la minutie qu’il faut avoir pour utiliser toutes les textures et couleurs proposées.

Qu’en pensez-vous ? Vous donne-t-elle envie ?

Palette Contouring Urban Decay Shapeshifter

12 Comments

Laisser un commentaire