lingettes demaquillantes reutilisables

J’ai testé : les lingettes démaquillantes lavables

Posted In: Bien-être

Si pour certaines d’entre nous, les lingettes démaquillantes lavables font partie d’une routine bien établie depuis un bon bout de temps, pour moi, il s’agit d’une première. A l’heure où l’on prône de plus en plus le zéro déchet, j’avais envie de, moi aussi, faire des efforts et changer certaines de mes habitudes. Et ce n’est pas récent. Cela fait des mois que je confie à mon amoureux que l’idée d’abandonner les cotons démaquillants me trotte dans la tête. Je pense qu’acheter et jeter des cotons fait partie des gestes facilement modifiables.

Une première expérience avec La Renarde

C’est alors que mon amoureux (tellement parfait et investi dans ma vie) s’est beaucoup renseigné de son côté sur ce que le marché des lingettes démaquillantes lavables proposait. Quitte à réaliser un achat responsable, autant le faire jusqu’au bout. Il m’a donc fait la surprise d’acheter différentes lingettes vendues par La Renarde, une marque belge développée par Stéphanie, une maman de 3 enfants soucieuse de l’écologie et de la protection de l’environnement.

lingette demaquillante bambou

C’est dans l’optique de participer à l’avenir d’une planète plus propre que Stéphanie propose tout un tas de produits réutilisables tels que des essuie-tout, des lingettes bébés, des mouchoirs, des serviettes hygiéniques, et plein d’autres choses encore. De mon côté, dans un premier temps, j’ai voulu me concentrer uniquement sur les lingettes démaquillantes. Et rien que dans cette catégorie, on a le choix entre différentes matières et différentes couleurs.

Quelles lingettes démaquillantes choisir ?

la renarde lingettes demaquillantes

On peut trouver plusieurs sortes de lingettes. Ici, chez La Renarde, ce sont des lingettes à double face. D’un côté, on a une texture éponge, qui est idéale pour nettoyer en profondeur avec des démaquillants comme le lait, la mousse. De l’autre, on a une texture velours, lisse donc et qui permet le démaquillage des zones les plus sensibles comme les yeux. Que ce soit chez La Renarde ou dans d’autres commerces, il existe différents types de matières de lingettes. Toutes ont leur particularité :

  • L’eucalyptus : la plus douce pour la peau ;
  • Le coton (bio ou non) : la plus classique, que l’on retrouve partout ;
  • Le bambou : la plus épaisse, préconisée pour les peaux grasses ;
  • Le chanvre : la plus résistante.

A chacun de choisir ce qui lui correspond en fonction de son type de peau, de son budget, de ses préférences, etc. Dans le cadre de ce premier test, ayant une peau grasse, mon amoureux m’a acheté des lingettes en coton bio (les jaunes fluo) et d’autres en bambou (les roses), pour que je puisse faire un comparatif et choisir celles qui me conviennent le mieux. Pour ce qui est de la forme, La Renarde propose en majorité des carrés arrondis, même si certaines lingettes sont en forme de gant dans lequel on glisse 3 doigts maximum. Ca ne change rien à l’efficacité de ces dernières mais personnellement, je trouve ça moins pratique que les autres.

gant La Renarde
lingette demaquillante reutilisable coton
lingette petit gant reutilisable

Comment ça s’utilise ?

Pour ma part, après l’avoir mouillée, je dépose une noisette de lait démaquillant sur le côté éponge de ma lingette pour démaquiller mon visage. Concernant mes yeux, j’utilise l’autre face que j’imbibe de mon démaquillant Yves Rocher biphasé. Je dois vous avouer que je n’utilise qu’une seule lingette pour un démaquillage complet. Je dois souvent m’y reprendre à deux fois pour bien tout enlever et effectuer un rinçage de la lingette entre les deux. Il faut dire qu’avant, j’avais l’habitude d’utiliser au moins 4 à 5 cotons démaquillants jetables car je me maquille quand même beaucoup.

Pour les laver, on peut soit le faire à la main, avec un peu de savon de Marseille soit les passer en machine à 40°C. Si vous optez pour la deuxième méthode, il est préférable de les mettre dans un sac filet, comme pour la lingerie. A noter que les taches noires de maquillage partent difficilement, peu importe comment vous les lavez.

tache lingette demaquillante

Quid des gants lavables sans démaquillant ?

C’est aucun doute le produit pour lequel j’étais la plus sceptique. Après avoir adopté les lingettes démaquillantes lavables, j’avais vu, chez DI, un gant qu’il fallait uniquement mouiller et qui ne nécessitait aucun autre produit pour démaquiller l’ensemble du visage. Plus étonnant encore, il promet d’éliminer toute trace de maquillage, même le waterproof. Par curiosité, j’ai donc acheté ce fameux gant The Original Delete MakeUp, vendu pour un montant de 6,32€.

Ce qui est chouette, c’est que tout est bien expliqué par écrit sur le verso de l’emballage. Il y a même un QR code qui permet d’arriver sur une page web où est affichée une vidéo de démonstration. Même si pour l’utiliser, il n’y a rien de plus simple. Après un premier lavage, il suffit de le mouiller avec de l’eau tiède et d’effectuer de petits mouvements ronds  sur le visage.

gant demaquillant the original delete makeup
Gant demaquillant

Dès le premier essai, je suis bluffée. Pas un seul produit démaquillant et  pourtant tout est enlevé. Fond de teint, contouring, crayon sur les sourcils, eyeliner et mascara waterproof. Juste avec de l’eau. Wow. Par contre, je trouve la texture moins agréable que les lingettes démaquillantes réutilisables. Si sur le visage, ça passe encore (bien que le gant ait des difficultés à glisser sur la peau), sur les yeux, il faut quand même bien insister pour que tout parte. Donc niveau confort : bof. Mais d’un point de vue efficacité, il a tenu ses promesses.

Contrairement aux lingettes dont je vous ai parlé ci-dessus, en le frottant simplement avec un peu d’eau et du savon de Marseille, tout s’en va. Il ne reste plus aucune tache noire de maquillage. On a d’ailleurs un peu l’impression d’avoir un nouveau gant à chaque fois. A noter qu’il existe le même gant en format voyage, donc beaucoup plus petit et plus facilement transportable.

Bilan sur ce changement d’habitude

Je vous avoue que le changement n’a pas été aussi perturbant que je le pensais. J’avais lu sur le net que le plus dur était de s’habituer à la texture des lingettes qui était beaucoup moins douce que celle des cotons démaquillants jetables. Alors certes, il y a une petite différence mais qui n’est vraiment pas dérangeante. Même après plusieurs lavages à la main et à la machine, une fois mouillée, la lingette reste agréable sur la peau, peu importe la face utilisée.

En quelques jours, je me suis totalement habituée à cette utilisation. Cela fait des mois que je n’utilise plus de cotons démaquillants jetables et ça ne me manque pas. J’ai tendance à davantage utiliser les lingettes en coton plutôt que celles en bambou, que je trouve bizarrement un peu plus efficaces et plus douces. Quant au gant démaquillant, c’est idéal lorsque je ne suis pas chez moi. Pas besoin de m’encombrer de mille produits, un gant suffit. Pour mettre quelques chiffres en avant, La Renarde indique qu’utiliser des lingettes démaquillantes lavables revient à épargner 1kg de déchets et à réaliser une économie de 23€ par an. Bref, il suffit de sauter le pas ! Ca vaut la peine non ?

Avez-vous déjà utilisé des lingettes démaquillantes réutilisables ? Qu’en pensez-vous ?

  • Mzelle cupcake
    3 février 2020

    J’avoue que je regarde ça de plus près depuis un moment aussi mais je n’ose pas passer le cap par peur que ça m’irrite la peau qui est hyper réactive, mais ton article m’a donné envie de sauter le pas. Bisous

    • The PR Insider
      Mzelle cupcake
      10 février 2020

      Je pense que pour ta peau, le mieux est d’essayer les lingettes à l’eucalyptus du coup (qui sont décrites comme les plus douxces pour les peaux sensibles)
      Je serais curieuse d’avoir ton avis si tu te lances en tout cas 🙂
      Bisous

  • Elodie Rose
    4 février 2020

    Coucou ! J’utilise pas mal les cotons démaquillants réutilisables, sous différentes formes, et je suis assez convaincue ^^ Ceux que j’ai ont un peu la texture d’un gant de toilette et j’aime assez ^^ D’ailleurs il m’arrive parfois de me démaquiller aussi avec un gant de toilette, ça marche bien aussi ^^ J’en ai eu d’autres à tester dans ma dernière box Lookfantastic, il va falloir que je m’y mette ^^ Bisous !

    • The PR Insider
      Elodie Rose
      10 février 2020

      Coucou,
      Ah oui, t’es déjà bien rodée donc 🙂 !
      Mais du coup tu mets du démaquillant sur ton gant de toilette ?
      C’est vrai qu’au final, je n’y ai jamais pensé mais pourquoi pas ?
      Bisous

  • Audrey
    4 février 2020

    Coucou
    Je suis aussi aux lingettes démaquillantes et cela depuis de nombreuses années ! Je ne pourrais plus m’en passer et c’est tellement meilleur pour la planète 😉
    Des bisous
    Audrey
    https://pausecafeavecaudrey.fr

    • The PR Insider
      Audrey
      10 février 2020

      Coucou,
      Je regrette de ne pas m’être lancée plus tôt !
      C’est vrai que c’est un petit geste mais ça en vaut clairement la peine 🙂
      Bisous

  • Le boudoir d'Amandine
    5 février 2020

    Coucou !
    J’ai moi aussi des lingettes démaquillantes et je n’achète plus de coton depuis ! Mes préférées sont celles au bambou 🙂
    Bisous

    • The PR Insider
      Le boudoir d’Amandine
      10 février 2020

      Coucou,
      Apparemment, les personnes qui se mettent aux lingettes démaquillantes lavables n’utilisent plus que ça par la suite.
      La preuve que c’est un changement positif 🙂
      Bisous

  • Nina
    11 février 2020

    Coucou ma douce, j’en avais fabriquer avec Ludivine l’année dernière, très pratique je l’avoue…
    Celles-çi ont l’air tellement douces comparées aux miennes.
    Merci pour la découverte,
    Des bisous

    • The PR Insider
      Nina
      24 février 2020

      Coucou ma belle,
      Oh génial, une fabrication maison ! Ça doit être trop chouette à faire 🙂
      Bisous

  • Sandy
    26 février 2020

    Coucou ! Ça sera je pense mon premier pas vers le zéro déchets cette année. Merci pour ton crash test des cotons lavables et du gant, cela permet de bien choisir entre les deux. Des bisous

    • The PR Insider
      Sandy
      26 mars 2020

      Coucou,
      Avec grand plaisir & tu verras, on s’y habitue très vite 🙂
      Bisous

Add Comment

FOND D’ÉCRAN #24 – CHILL & COCOONING
My Jolie Candle : Quand une bougie parfumée renferme un bijou