Palette Backtalk Review

Tutoriel makeup avec la palette Backtalk d’Urban Decay

Soit vous en avez entendu parler soit vous avez déjà craqué. La palette Backtalk d’Urban Decay a beaucoup fait parler d’elle depuis sa sortie. Il faut dire qu’en un coup d’œil, on ne peut être que conquis tellement elle est belle ! Son univers fort rosé fait d’elle un nouveau petit bijou proposé par la marque.

Palette Backtalk Urban Decay

Si vous me suivez sur Instagram, je vous l’ai déjà montrée de plus près. Reçue par Urban Decay Belgique (#tellementgâtée), je n’ai pu m’empêcher de partager mon enthousiasme pour cette nouveauté. Mais voilà, j’ai rapidement reçu quelques messages privés me signalant qu’elle n’était pas si parfaite que ça. Sur le banc des accusés : sa pigmentation qui laisse apparemment à désirer. Connaissant la qualité de la marque, je vous avoue avoir été assez étonnée. Alors, qu’en pense-je ?

Packaging Backtalk

Avant de répondre à cette question et de choisir concrètement mon camp (celui des conquises/ou pas), je tiens à souligner la beauté du packaging. Dans un vieux rose, on observe un motif drapé qui apporte cette touche de glamour à la palette. Une fois ouverte, on ne peut que lâcher un « waw ». En effet, celle-ci est divisée en deux parties bien distinctes. D’un côté, on retrouve les fards à paupières et de l’autre, des blushs/highlighters dans les mêmes tons. Le plus ? Le séparateur entre les deux qui est un miroir double face amovible !

Fards à Paupieres Urban Decay Backtalk

Concernant les fards à paupières, on en retrouve 8 qui se répartissent en deux textures différentes : 3 mats et 5 satinés/métalliques. Pour ce qui est des fards à joues et illuminateurs, ceux-ci se déclinent en 4 teintes que je trouve personnellement magnifiques. La tendance de cette palette est clairement tournée vers les tons froids rosés même si on retrouve des couleurs telles que du rouille et plusieurs sortes de bruns.

Pour répondre à LA fameuse question sur la pigmentation : je comprends les avis partagés sur cette palette Backtalk. En effet, certains fards comme le Bare et le Curve qui sont clairs et satinés ont du mal à exister tout seuls. Après un test sur ma paupière (sur laquelle j’ai préalablement mis une base), la couleur est peu visible. Par contre, au-dessus d’un autre fard, ce problème a totalement disparu et on peut dès lors observer les jolis reflets qu’ils donnent. Au-delà de ces deux-là, la pigmentation des autres reste vraiment correcte !

Blush Highlighter Backtalk

En revanche, rien à signaler pour les fards à joues et illuminateurs qui donnent de très beaux effets sur le visage, peu importe lequel utilisé. Les couleurs sont tellement jolies ! Je suis totalement fan de leurs rendus. Vous l’aurez compris, je fais clairement partie du camp des conquises ! Et si je vous montrais ce qu’il est possible de faire comme maquillage avec cette belle palette d’Urban Decay ?

Tutoriel makeup :

Tutoriel Backtalk Palette

  1. Colorez la banane et la paupière mobile avec le vieux rose Backtalk.
  2. Repassez uniquement dans le creux entre la paupière fixe et mobile (= la banane) avec le fard WTF.
  3. Déposez à l’aide d’un pinceau plat la couleur Shade sur la moitié externe de la paupière mobile.
  4. Faites de même avec le Curve sur la moitié interne de la paupière mobile.
  5. Intensifiez l’ensemble de la banane avec le fard Attitude et faites de même avec le coin externe de l’œil avec la couleur 180. Estompez bien le tout.
  6. Utilisez le fard le plus clair mat, 3 sheets, pour le coin interne de l’œil et le dessous de l’arcade sourcilière. Aussi, appliquez la teinte WTF pour le ras de cil inférieur. Veillez également à bien estomper cette zone.
  7. Réalisez un trait d’eyeliner et utilisez un crayon brun sur la muqueuse inférieure de l’œil. Pour ma part, j’ai utilisé le crayon longue tenue bronze Double Life d’Urban Decay.
  8. Et enfin, appliquez votre mascara. Ici, j’ai utilisé le Volumeyes+ de chez Kiko.

Maquillage Backtalk Zoom

Backtalk Makeup

A ça, on ajoute bien évidemment LE rouge à lèvres de la marque, le célèbre Backtalk (dont je vous ai déjà parlé dans un article d’ailleurs), mon chouchou, un vieux rose qui a donné son nom à la palette. Et voilà ! Même s’il est possible de faire toutes sortes de makeups avec cette palette, j’avais envie d’en réaliser un qui reprendrait tous les fards que la Backtalk propose. Avec son mélange de fards clairs et foncés, elle permet de s’amuser avec des maquillages aussi bien légers qu’un peu plus marqués, tout en restant dans les tons rosés/bruns.

Backtalk Urban Decay

Makeup Palette Backtalk Urban Decay

Que pensez-vous de la palette Backtalk d’Urban Decay ? Vous aimez le makeup réalisé ?

6 Comments

Laisser un commentaire