l'Ouest de la Corse

L’Ouest de la Corse : des activités inoubliables à faire !

Posted In: Voyage

Après vous avoir donné tous les détails sur l’itinéraire de notre roadtrip de 10 jours en Corse et après vous avoir parlé du Centre de l’île, je vais enfin pouvoir vous raconter les aventures que nous avons vécues dans l’Ouest de l’île de Beauté. Je ne vous cache pas qu’il s’agit sans doute de ma partie préférée, tant nous avons vu de belles choses et fait de super chouettes activités. Il faut savoir que la Corse a vraiment tout pour elle. Selon ses régions, les paysages changent. Et même si tout vaut la peine d’être vu, je dois avouer que j’ai eu un véritable coup de cœur pour ce côté. Voici donc ce qu’il ne faut absolument pas manquer si vous visitez l’Ouest de la Corse.

Un baptême de plongée au Belvédère-Campomoro

Sachant que nous avons commencé notre roadtrip en Corse par Bastia et que nous avons traversé l’île dans le sens des aiguilles d’une montre, le Belvédère-Campomoro fut notre premier arrêt dans l’Ouest de l’île. En prenant mes renseignements avant de partir, j’avais lu que certains l’appelaient également « le bout du monde ». Arrivés sur place, on a tout de suite compris pourquoi. Il y a peu de constructions, d’habitations.

Notre arrêt à cet endroit était justifié par le baptême de plongée que nous avions réservé quelques jours plus tôt. C’est donc avec le club Torra Plongée que nous avons pu vivre cette fabuleuse expérience. Mon amoureux a déjà plongé plusieurs fois, cependant il s’agissait d’une première pour moi. J’ai d’ailleurs été guidée tout le long par Gilles, le patron du club, qui est hyper sympa et très rassurant. Une fois près de la plage, on a eu quelques minutes pour enfiler nos combinaisons et écouter les instructions des moniteurs présents.

Baptême de plongée en Corse

Entre explications techniques et blagues, l’ambiance était détendue. Je dois vous avouer que je ne suis pas à l’aise dans l’eau. J’avais donc une pointe de stress même si je me sentais extrêmement bien entourée. Une fois le débriefing fait, on a suivi un petit groupe et on a grimpé dans un zodiac qui nous a emmenés en quelques minutes à l’endroit où nous allions plonger. Bien équipée et accompagnée en permanence, j’ai découvert un environnement inédit pour moi. Si j’ai paniqué un peu au début, le temps de trouver mon rythme de respiration avec ma bouteille d’oxygène, j’ai rapidement profité du paysage. Les petits poissons que l’on a croisés m’ont fascinée. Gilles a parfois pris ma main pour que je caresse les roches qui étaient revêtues d’une mousse agréable au toucher. Bref, un moment hors du temps que j’ai adoré !

Une balade à cheval à Ajaccio, un chouette hôtel à Propriano & du kayak à Porticcio

- Un hôtel presque parfait -

Après les émotions vécues avec le baptême de plongée, nous sommes remontés vers Propriano. Et pour cause, nous avons décidé de prendre une chambre d’hôtel pour cette nuit, histoire de s’octroyer un peu plus de confort et de pouvoir laver mes longs cheveux pleins de sel. C’est à l’hôtel Bartaccia que nous nous sommes posés. Nous avons fait notre réservation la veille, cherchant un hôtel dans le coin qui proposait des chambres pour personnes à mobilité réduite.

Et quelle agréable surprise ! L’hôtel est magnifique ! La chambre également. Nous avons une grande terrasse qui donne sur l’immense jardin de l’hôtel. On voit au loin le bleu de la mer qui perce à travers les arbres présents. Attention cependant pour les PMR : la chambre dite adaptée ne l’est pas totalement. La toilette est fort basse et on a dû déplacer un peu le mobilier pour que je puisse circuler autour du lit. Sans compter la douche pour laquelle nous avons dû demander un tabouret à l’accueil pour pouvoir me doucher.

A côté de ça, nous avons extrêmement bien dormi et le petit-déjeuner du lendemain a été un véritable festin. Il y avait tout un buffet avec plein de produits corses. Tout était frais et absolument délicieux (je pense avoir quasiment tout goûté #grandegourmande) ! Il y avait également beaucoup de choix quant aux boissons avec un nombre impressionnant de jus de fruits frais et de sortes de cafés/thés. Suite aux mesures liées au coronavirus, des serveuses étaient là pour nous servir. Bref, l’endroit idéal pour se requinquer (ou presque si on oublie les adaptations manquantes pour les personnes handicapées) ! N’hésitez pas à regarder ma Story à la Une (CORSE 2) pour revivre ce moment avec nous.

- Une balade à cheval assez décevante -

Le lendemain, nous avions rendez-vous pour une balade à cheval avec Ajaccio Equitation qui est un centre équestre agréé handi-équitation. Une fois mon amoureux sur son cheval, et moi sur le mien, on a commencé notre balade accompagnés de Manon, qui tenait mon cheval tout le long. Il s’agit de la balade « campagne » et je dois dire que, même si Manon a été adorable, je ne recommande pas l’activité. Et pour cause : le manège se trouve en bord de route, tout près d’un aéroport. Pendant une heure, on a fait un aller-retour sur un chemin dont le bruit variait entre les avions qui atterrissent et les voitures qui passent. Le sol était assez abîmé et je l’ai ressenti dans chaque mouvement du cheval. Rien d’extraordinaire non plus visuellement parlant. On a longé quelques champs et des buissons qui cachaient la route.

Cheval Ajaccio

INFO PMR

Je ne vous cache pas que, dès le début de notre séjour en Corse, j’ai passé plusieurs coups de téléphone pour trouver des balades à cheval adaptées et que c’est la seule que j’ai trouvée. Cependant, même si le centre est « agréé », il n’y a aucun équipement pour les personnes en chaise roulante. Manon nous raconte qu’ils travaillent surtout avec des personnes atteintes d’un handicap mental. Ceci explique sans doute qu’il n’y a pas de selle adaptée sur place. Il faut contacter l’APF, qui demande la souscription d’un abonnement annuel de 25€ pour pouvoir la prêter, tout en devant aller la chercher sur place. Pas de montoir non plus prévu pour faciliter le transfert des personnes en chaise sur le cheval.

- Un moment kayak dans la Méditerranée -

Après cette déception matinale, on a continué notre route et cette fois-ci, on s’est arrêté à Porticcio. On a trouvé une petite plage qui avait une place handicapée et un tapis d’accès (à dérouler) près de la mer pour les personnes à mobilité réduite. Ni une ni deux, mon amoureux a gonflé notre kayak et on s’en est allé pour quelques heures sur l’eau, en pleine Méditerranée. L’eau était d’un bleu foncé intense qui scintille avec le soleil. On est passé entre quelques bateaux amarrés et on a observé au loin Ajaccio d’un côté, et de l’autre, de petites plages sur lesquelles bronzaient quelques touristes. Un moment apaisant, même si mes biscottos s’en souviennent encore !

Kayak Porticcio

L’Archipel des Sanguinaires, le meilleur endroit pour les couchers de soleil

Non loin d’Ajaccio, on trouve l’Archipel des Sanguinaires ! Celui-ci est composé de 4 îles rocheuses d’origine magmatique alignées entre elles. Pour les observer, plusieurs options sont possibles (en bateau, en jet-ski, à pied). Nous avons opté pour une balade à pied (ou en roues pour moi). Après avoir emprunté la route côtière D111, nous avons garé notre van aménagé sur un des grands parkings gratuits. A partir de ceux-ci, un large chemin bétonné permet une balade agréable de plusieurs minutes. On tombe ensuite sur un restaurant et une boutique de souvenirs avant d’avoir une belle vue sur la tour génoise de la pointe de la Parata.

Pour aller à l’extrémité de la pointe, la marche devient plus sportive. Des escaliers sont à grimper et les sentiers en terre sont plus étroits. Il y a pas mal de randonnées à faire, avec des niveaux de difficulté différents. Il y en a d’ailleurs qui permettent de monter à la tour, ou d’atteindre le bout de la pointe d’où on peut apercevoir les îles Sanguinaires. On peut alors observer le phare et le sémaphore présent sur les îles.

pointe de Parata
iles sanguinaires randonnee

A noter qu’en 1806, un poste sanitaire avait été construit sur la plus grande des îles afin d’accueillir les marins malades le temps de leur quarantaine. Quant à son nom, plusieurs théories circulent. Celle que j’ai préférée raconte que le nom serait issu de la couleur rouge que prennent les rochers avant le coucher du soleil. L’Archipel des Sanguinaires étant situé à l’Ouest de l’île, il s’agit de la meilleure région pour admirer ce phénomène. Et je dois dire que ce n’est pas une rumeur : c’est bien dans cette région que nous avons vu les plus beaux couchers de soleil de notre séjour, sans compter que nous avons eu la belle surprise de voir au loin trois dauphins.

Archipel Sanguinaires

Les Calanques de Piana, mon meilleur souvenir

Alors là les amis, c’est LE souvenir dont j’ai le plus hâte de vous parler. C’est sans aucun doute l’endroit et l’activité que j’ai préférés de tout notre séjour en Corse ! Tout commence par la route que nous avons prise pour y arriver. Nous avons traversé le village de Piana mais nous ne nous y sommes pas arrêtés. On a sillonné de petites routes qui serpentent entre les Calanques. Et rien que ça, ça me donnait déjà des frissons ! Les rochers sont hauts et leur particularité principale est d’être rouges !

Calanques de Piana
calanques de piana route

On avait face à nous un paysage incroyable où on en prenait déjà plein les yeux. Il y a quelques renfoncements qui permettent de se garer et de profiter de la vue. Plusieurs touristes se baladaient le long de la route pour y prendre des photos. On a sympathisé avec deux motards qui nous ont d’ailleurs indiqué qu’un peu plus loin sur la route, il y a le fameux coeur.

roche coeur piana

Pour info, il s’agit d’un rocher, dans lequel on peut observer un trou en forme de cœur. La légende dit que Satan, pris d’amour pour une bergère, a voulu la conquérir. Celle-ci n’ayant pas de sentiments pour lui, le rejeta violemment. Il décida alors de se venger et de briser la nature dans laquelle elle vivait avec son mari. C’est ainsi qu’il brisa et modela la roche laissant le rouge volcanique de sa colère. Pas super féérique comme histoire, j’ai préféré me dire que c’était l’endroit où s’émerveillent les amoureux qui passent.

Après cette découverte absolument incroyable, on a décidé de rester dans le coin et de nous rendre à Porto. Quelques heures auparavant, en faisant des recherches sur notre téléphone pendant que mon amoureux roulait, on a trouvé une petite société (Patrick & Toussaint) qui vend des bateaux sans permis. Après un coup de fil et une confirmation qu’ils en avaient un de disponible tout de suite, nous avons filé au port. Deux jeunes hommes bien sympathiques nous ont alors expliqué le fonctionnement du bateau et nous ont aidés à embarquer (même si c’est mon chéri qui m’a portée comme une princesse pour m’installer). Pour le prix de 80€, on a eu 4 heures pour découvrir les Calanques de Piana par la mer. Et là, une aventure de fou a commencé les amis !

Port de Porto

Je vous le dis de suite : je n’ai jamais rien vu d’aussi beau. Plus on avançait, plus j’avais des étoiles plein les yeux. Le bateau à moteur était assez puissant et nous permettait d’avancer rapidement. Comme conseillé par nos loueurs, on avait pour objectif de viser le bout des calanques. Une fois arrivés à la fin du « parcours », on a pu alors gérer notre temps plus facilement pour explorer les calanques vu que nous étions déjà sur le chemin du retour. Les vues étaient spectaculaires. Cette roche rouge se mariait à la perfection avec ce bleu turquoise qui la bordait. Les criques et grottes étaient nombreuses. On avait d’ailleurs des pagayes pour pouvoir s’y engager tout en coupant le moteur. C’est ainsi qu’on a découvert la grotte des amoureux, qui annonce un amour éternel à ceux qui s’y rendent. On a eu également le bonheur de découvrir une piscine naturelle, dans laquelle ma moitié s’est d’ailleurs baigné.

Calanques de Piana Bateau sans permis
Visite des calanques de Piana
Grotte Calanques de Piana
Calanques de Piana
Calanques de Piana Corse bateau

La cerise sur le gâteau ? On a même pu voir un aigle royal ! Bref, c’était tout simplement splendide ! J’en ai des frissons rien qu’à vous raconter ce moment. Pour info, plusieurs excursions sont proposées, tous les jours au port de Porto. Il y a différentes formules qui permettent d’avoir des visites guidées et d’en savoir plus sur ce que vous allez voir, à bord de bateau touristique. Nous n’avions que l’après-midi devant nous, c’est-à-dire juste assez de temps pour visiter les Calanques de Piana. Cependant, si vous avez toute une journée à consacrer à cette région, alors n’hésitez pas à vous rendre également à la Réserve Naturelle de Scandola qui prend plus de temps mais qui, il paraît, vaut aussi la peine d’être vue. Les départs se font également à partir de Porto.

Mes meilleurs souvenirs de la Corse

Vous l’aurez peut-être ressenti dans mes écrits, mais j’ai adoré l’Ouest de la Corse. Les Calanques de Piana, la plongée, les balades près des îles Sanguinaires, … tellement de choses sont à voir, à faire. N’hésitez pas à regarder le vlog de notre roadtrip de 10 jours en Corse qui vous permettra de visualiser tous les récits que je vous ai racontés ci-dessus :

  • Romain
    20 août 2021

    Ce doit être tellement magique de faire de la plongée !

    Comme toujours, les photos sont sublimes. 🙂

    • The PR Insider
      Romain
      20 août 2021

      Oh oui ça l’était !
      C’est tellement particulier comme sensation.
      Comme une impression de sérénité, d’apaisement.
      Merci en tout cas 🙂

  • Le boudoir d'Amandine
    21 août 2021

    Coucou !
    Je suis allée dans le Nord de la Corse il y a quelques années. J’aimerai beaucoup y retourner un jour ! Comme toi j’ai fait mon premier baptême de plongée sur cette île. C’est dommage pour la balade à cheval. J’aimerai beaucoup découvrir les calanques de Piana.
    Bisous

Add Comment

Recette saine : Fajitas à la dinde et aux légumes grillés, sauce yaourt
La Corse, inaccessible pour les personnes à mobilité réduite ?