10 jours en Corse : notre itinéraire pour découvrir l’Île de Beauté

Posted In: Voyage

Pour tout vous dire, nous sommes rentrés il y a à peine quelques heures de notre super voyage en Corse et je suis déjà installée devant mon PC pour vous raconter tout ce que nous avons vécu. Malgré la fatigue, j’ai terriblement envie de partager avec vous cette belle aventure. Il faut dire que nous avons pu parcourir quasiment toute l’Île de Beauté en 10 jours, à bord de notre van aménagé, et je peux vous assurer que nous en avons pris plein les yeux !

Pour vous mettre en situation, dans un premier temps, nous avions prévu de réaliser un roadtrip en Suisse pendant deux semaines. Mais voilà, vu la situation liée au coronavirus, le pays imposait une quarantaine de dix jours aux touristes étrangers. Nous avons espéré et attendu que les règles sanitaires changent mais en vain. Nous avons donc fait le choix de postposer ce voyage à l’année prochaine. En attendant, mon compagnon et moi avions 12 jours de congé et notre soif d’aventure nous a alors poussés à nous tourner vers un autre pays. Ni une ni deux, on pioche dans notre liste de voyages à faire et on s’est décidé pour la Corse, la France ne demandant qu’un test PCR négatif pour entrer sur son territoire. Nous avions alors 3 jours pour tout organiser. Gros challenge.

Un voyage organisé en dernière minute

A peine la décision de partir en Corse prise, on s’est dépêché d’organiser nos déplacements. En effet, mon amoureux ayant quasiment terminé d’aménager notre van, on a décidé de l’emprunter pour partir de Bruxelles pour aller jusqu’en Corse et ensuite faire le tour de l’île à bord de notre cocon mobile. Il nous a donc fallu faire les réservations nécessaires et prévoir un itinéraire où l’on pourrait voir un maximum de belles choses avec le temps que nous avions.

  • Réserver le ferry :

Pour le ferry, nous avons opté pour la compagnie Corsica Ferries, pour la simple et bonne raison que c’est la première qui est apparue dans les résultats de recherche. Cependant, réserver à la dernière minute entraîne des prix plus élevés. Toutefois, avec un départ prévu pour la dernière semaine du mois de mai, nous étions en basse saison. On s’en est donc sorti avec 392,22€ pour l’aller-retour. Cela comprend le tarif pour notre véhicule, nos places sur le ferry, une cabine PMR pour 2 personnes, les différentes taxes, et une assurance annulation. Il faut savoir que les prix varient en fonction des points de départ et d’arrivée. Ceux-ci ont également un impact sur les temps de traversée. Voici le planning qui s’est avéré parfait pour nous :

L’aller :

Départ : Toulon                Arrivée : Bastia                 11h de traversée

Le retour :

Départ : L’Île Rousse       Arrivée : Toulon                7h de traversée

  • Une boucle comme itinéraire :

Si on enlève les temps de trajet, il nous restait 10 jours sur place. Notre objectif étant de traverser entièrement la Corse, nous avons pris le soin de sélectionner les lieux phares sur chaque partie de l’île. C’est ainsi que notre itinéraire s’est découpé en 4 parties : le Nord, le Centre, le Sud et l’Ouest. En toute transparence, plusieurs personnes (dont des Corses) nous ont déconseillé de nous attarder sur l’Est de l’île qui est selon elles la partie la moins intéressante en termes de tourisme.

Nous devions donc nous organiser pour relier tous les lieux qui nous intéressaient dans un ordre logique pour éviter de faire des allers-retours et de perdre du temps sur la route. Avec nos billets de ferry, nous savions où nous arrivions et où nous partions, à savoir à Bastia, située au Nord-Est et l’Île Rousse, située au Nord-Ouest. Nos points de départ et d’arrivée nous ont alors permis de traverser la Corse tout en réalisant cette fameuse boucle. D’ailleurs, voici en dessin l’itinéraire que nous avons établi pour traverser la Corse :

10 jours pour découvrir la Corse

En 10 jours, je peux vous dire qu’on s’est régalé tant en termes de paysages que d’activités ! J’ai tellement de choses à vous raconter et à vous montrer que j’ai décidé d’écrire plusieurs articles, qui reprendront notre programme complet par zones géographiques. Cela me permettra de vous donner un maximum de détails sur ce fabuleux voyage sans pour autant vous saturer d’informations d’un coup. En attendant l’arrivée de ceux-ci, voici un résumé de nos vacances par région.

– Le Centre de la Corse –

Le Centre est connu pour être un magnifique mélange entre les montagnes, une végétation riche et de multiples piscines naturelles où l’on peut admirer de belles cascades. Les points d’intérêt principaux sont la Vallée de la Restonica, les Cascades de Purcaraccia et le plateau de Coscione. C’est la zone idéale pour de belles randonnées.

– Le Sud de la Corse –

C’est là qu’on trouve les villes corses les plus historiques ainsi que les coins les plus balnéaires. Il se dit que c’est également dans cette région qu’on peut découvrir les plus belles plages de l’île. De notre côté, nous sommes partis à la découverte de Porto-Vecchio, Bonifacio et Propriano. On a également fait un baptême de plongée au Belvédère-Campomoro, appelé par certains « le bout du monde »  car c’est une région encore peu touristique.

– L’Ouest de la Corse –

C’est là où se trouve mon coup de cœur de notre voyage : les calanques de Piana ! Ces paysages volcaniques sont à couper le souffle et sont visibles par la route et par la mer. C’est la partie de l’île pour laquelle il est, selon moi, le plus intéressant de partir en excursion en mer. Vous aurez alors le choix entre les calanques de Piana et la Réserve Naturelle de Scandola. A partir du port de Porto, il y a tout un tas d’organisations qui proposent également de vous faire découvrir les deux mais il faut prévoir toute une journée pour pouvoir le faire. Nous avons également fait un saut à Ajaccio pour y faire une balade en cheval.

– Le Nord de la Corse –

C’est par le Nord de l’île que nous sommes arrivés et que nous sommes repartis. Nous avons alors commencé notre séjour par le Cap Corse qui est une péninsule connue pour être la partie la plus sauvage de l’île. Nous y avons découvert la plage noire de Nonza, qui vaut le détour tant celle-ci est particulière. A la fin du séjour, nous avons opté pour une balade en quad dans le désert des Agriates, un moment très mouvementé, avant de clôturer nos vacances par la découverte de l’Île Rousse.

 

A SAVOIR QUAND ON VISITE LA CORSE

 

  • Le camping sauvage est interdit en Corse.
  • Empruntez les petites routes plutôt que les nationales. Même en voiture, on en prend plein les yeux tant la Corse regorge de magnifiques paysages.
  • La majorité des routes sont sinueuses. Attention aux maux de tête, ça tourne !
  • Il faut prévoir des grands temps de trajet entre chaque point d’intérêt.
  • Il y a souvent des points d’eau de source le long des routes. Cependant, elles ne sont pas toutes potables.
  • Les produits phares corses sont la coppa, le fromage de chèvre et les biscuits canistrelli. Il y en a d’autres mais on trouve ceux-ci partout.
  • Il y a très peu de réseau téléphonique dans le centre de l’île.
  • Il y a beaucoup d’affluence en haute saison, préférez donc la basse saison.
  • Les activités et les produits corses ont un coût assez élevé. Prévoyez un bon budget si vous comptez vous faire plaisir.
  • Prévoyez au minimum 2 semaines pour traverser la Corse. Il y a tellement de belles choses à voir !
  • L’ensemble de l’île n’est pas accessible aux personnes à mobilité réduite.

La Corse, un véritable coup de cœur et une énorme frustration en même temps 

En toute honnêteté, j’ai adoré la Corse. Je comprends totalement pourquoi on l’appelle l’île de beauté. C’est simple, tout y est absolument magnifique ! Chaque coin de l’île a ses lieux incontournables et ses caractéristiques. Tout vaut la peine d’être vu. Je vous dirais bien de compter au minimum 2 semaines pour pouvoir traverser l’île, en ne découvrant que les endroits phares dont on entend le plus parler. C’est ce que nous avons fait. Cependant, j’ai l’impression qu’il y a plein d’autres découvertes à faire, qui sont certainement moins touristiques mais tout aussi belles. Il n’a pas été rare que l’on s’arrête entre deux spots prévus pour pouvoir admirer l’un ou l’autre paysage non répertorié.

On ne regrette pas d’être parti fin mai car les locaux nous affirment qu’il y a énormément de monde lors de la haute saison. Il est donc certainement plus difficile de se déconnecter de tout et de profiter paisiblement des trésors de cette nature riche en faune et en flore. Le plus frustrant pour moi a été l’accessibilité de l’île. Me déplaçant en chaise roulante, je n’ai pu profiter des belles randonnées qu’offre la Corse. Il n’y a pour ainsi dire pas d’aménagements prévus. Tout est très sauvage, ce qui a un certain charme mais ce qui limite donc les déplacements pour les personnes ayant des difficultés motrices. Cependant, rien que faire de la route en Corse vaut le détour. On en prend plein les yeux sans faire d’effort. Les routes bordent les montagnes, les cours d’eau, la mer. On se serait déplacé même en connaissant les difficultés, juste pour admirer tout ça. Bref, un voyage unique, splendide, que je ne regrette absolument pas ! 

N’hésitez pas à regarder la vidéo de notre voyage en Corse. Je vous promets quelques minutes d’évasion :

    Add Comment

    La Burrata & sa salade ultra gourmande
    Salade gourmande, poulet pané & asperges vertes