Roadtrip Van Aménagé

Roadtrip en van aménagé

Pour la petite anecdote, il y a des mois de cela, en pleine nuit, j’avais envoyé un message à mon amoureux pour lui dire que je nous imaginais bien près d’un lac que j’avais vu sur Instagram : le Lac de Braies. En une image, ce dernier m’avait tapé dans l’œil et m’avait fait rêver. Le temps est passé et ma moitié m’a alors proposé qu’on y aille afin de réaliser ce rêve qui ne m’avait depuis jamais quittée.

Il faut savoir qu’entre Bruxelles et le Lac de Braies, situé dans le Nord-Est de l’Italie, il y a 12 heures de route. Le plus facile pour accéder à cette région un peu isolée du reste est de s’y rendre en voiture. Vu le nombre d’heures qui nous séparait de notre chez nous, on s’est alors dit qu’on se ferait bien tout un parcours pour découvrir d’autres endroits en même temps afin de profiter au mieux du voyage.

Amoureuse des lacs depuis toujours, il nous vint alors l’envie et l’idée d’en voir le plus possible… en une semaine ! Hé oui, le timing allait être serré mais nous avons fait le choix de régaler au maximum nos yeux. Pas le temps donc de s’arrêter dans des hôtels et d’arpenter les rues en quête de restaurants. Le choix d’opter pour un van aménagé nous a alors semblé judicieux.

La particularité du van aménagé

Van aménagé Equipement

Point de vue budget

C’était une première expérience pour nous. Pour des raisons de budget, nous avons opté pour un van aménagé sur un site de location entre particuliers. Pour une semaine complète avec une assurance omnium incluse sans franchise, nous en avons eu pour à peu près 615€. A cela s’ajoute le prix de l’essence en fonction du trajet (+/- 220 € dans notre cas) et celui des péages pour lequel vous pouvez préalablement vous renseigner sur ViaMichelin afin d’évaluer vos frais. Il ne faut pas oublier non plus les vignettes qu’il faut acheter pour pouvoir circuler dans certains pays tels que la Suisse (41€).

Être équipé avec du matériel léger et peu encombrant 

Voyager en van, c’est un peu le même système que le camping sauf qu’on bouge tout le temps. Il ne faut donc pas s’encombrer de choses inutiles. En effet, il n’y a pas énormément de place. Même s’il y a plusieurs rangements (sous les banquettes arrière qui constituent le lit une fois rabattues, dans de petites armoires généralement situées sur les côtés, sur les sièges avant lorsqu’on est à l’arrêt, etc.), il vaut mieux s’organiser et se contenter de l’essentiel.

Pour vous donner davantage de précisions, de notre côté, pour tout ce qui est cuisine, nous avons utilisé de petits Tupperware où stocker des épices, du sucre, afin de ne pas prendre les gros sachets que l’on peut avoir chez soi. Pareil pour les produits vaisselle qu’on a transvasés dans de plus petits contenants. Pour ce qui est des vêtements, il faut miser sur ce qui est confortable et pratique. On peut oublier les tissus qui se froissent rapidement.

Van aménagé Cuisine

Comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessus, il y a également quelques équipements qu’il est intéressant d’avoir. Par exemple, mon chéri a acheté une petite bouilloire en silicone qu’il est très facile de ranger puisqu’on peut l’aplatir ! Pratique pour chauffer l’eau présente dans le réservoir du van, se faire du café/thé,… De même pour les casseroles qui ont une petite taille pour aller sur les taques chauffantes. Il y a d’autres ustensiles pratiques à ne pas oublier aussi comme une lampe de poche, un canif, un briquet, éventuellement une batterie portable… parce que oui, on est également limité en électricité ! Seuls les petits appareils à brancher sur un allume-cigare peuvent être rechargés.

Une grande liberté oui mais pas totale !

Ce qui m’a le plus étonnée avec le van, c’est qu’il n’est pas si facile que ça de trouver un bon endroit où se poser. Je vous parlais un peu plus haut de liberté mais c’est en oubliant qu’il n’est pas autorisé de se parquer pour dormir n’importe où ! Nombreux sont les endroits où les camping-cars/vans sont interdits de stationnement et rares sont les places où on peut combiner intimité et jolie vue !  Malgré ça, on a toujours fini par trouver mais pas aussi facilement que l’on pourrait le croire… D’ailleurs, pour les personnes intéressées, l’application mobile gratuite Park4night nous a bien aidés sur place. Elle répertorie la majorité des parkings disponibles dans les environs et ce, dans plusieurs pays, tout en donnant quelques caractéristiques ainsi qu’une photo sur ces différents endroits.

C’est clair que ça rapproche !

La particularité du van aménagé repose sans aucun doute sur la proximité qu’il offre à ses occupants. Autant vous dire qu’avec un espace réduit, il vaut mieux s’entendre parfaitement avec son compagnon de voyage. Oubliez les gênes en tout genre car après un séjour comme ça, vous n’aurez probablement plus de tabous l’un pour l’autre. Ce qui est sûr, c’est que ça rapproche ! Dans tous les sens du terme.

Route Italie

Un parcours organisé… mais pas trop !

L’avantage du van aménagé, c’est qu’on peut en faire un cocon qu’on emporte partout avec soi. Et donc, (presque) tout est à portée de mains. Une grande liberté qui nous permet d’aller où on veut sans devoir réserver quoi que ce soit. Bien qu’on pourrait partir et improviser, de notre côté, nous avons tout de même décidé d’établir un itinéraire de base qu’on modifierait sur le moment en fonction de nos envies.

C’est en partant de ce principe que l’on a établi le parcours suivant :

Trajet roadtrip

Comme dit un peu plus haut, l’objectif premier de cette aventure était le lac de Braies. Une dizaine d’heures nous séparait donc de ce lieu que j’espérais aussi beau qu’en photo. Il va sans dire qu’il nous faudrait faire une pause (même plusieurs) avant d’y arriver et nous avions donc cherché un chouette endroit où s’arrêter à mi-parcours.

Heidelberg

Heidelberg

C’est ainsi que nous sommes tombés sur Heidelberg, une « petite »  ville en Allemagne. Arrivés en soirée, on en a profité pour s’y dégourdir les jambes (enfin, surtout celles de mon amoureux #lolilol) près du fameux pont Alte Brücke qui donne sur un château illuminé perché sur une colline. Les rues étaient calmes. Très calmes. Nous n’avons croisé que quelques personnes. Après une rapide promenade, où l’on a pu voir le Liebesstein, la pierre de l’amour où sont accrochés des dizaines de cadenas d’amoureux qui ont voulu marquer symboliquement leur passage, nous sommes vite retournés dans le van tellement il faisait froid. Sans compter les nombreux pavés du centre qui nous ont vite freinés dans notre promenade nocturne. Selon moi, le charme de cette ville repose vraiment sur le fleuve Neckar qui la traverse et sur les bâtiments anciens qui le longent.

Heidelberg Liebesstein

Le Nord de l’Italie & les routes suisses

Nous avons ensuite trouvé une aire d’autoroute légèrement reculée pour pouvoir se reposer quelques heures avant de reprendre notre chemin vers le Lac de Braies. Pour la suite, nous visions le Lac de Garde ainsi que le Lac de Côme tout en passant par le côté montagneux de l’Italie avec la petite ville de Mendola. Je vous prépare d’ailleurs bientôt un article complet pour vous raconter en détails notre expédition dans ce beau pays qu’est l’Italie. Je ferai de même pour la Suisse avec la découverte de Lungern, cette magnifique commune connue pour son lac bleu lagon, et Bâle, notre escale dans le Nord avant de remonter tout doucement vers notre petit pays, la Belgique.

Route Italie Lac

Un dernier arrêt dans les Vosges

Comme je vous le disais, l’avantage du van aménagé est de pouvoir circuler en toute liberté et de modifier son trajet quand on en a envie. C’est ce qu’il s’est passé pour notre dernière étape avant de rentrer chez nous. Pas du tout prévu au programme, c’est pourtant dans les Vosges que nous avons fini nos vacances. Sur la route, mon chéri a eu envie de faire une randonnée en amoureux. Nous avons alors fait un parcours (considéré comme facile, mais en chaise roulante je vous assure que ce n’est pas le cas) estimé à 2h30, que nous avons fait en 3h30. Autant vous dire qu’on a bien sué, plus à la descente qu’à la montée d’ailleurs mais on en a profité pour prendre un énorme bol d’air frais en pleine nature. Et ça, ça fait du bien !

Randonnée Vosges

Une expérience géniale

En tout cas, une chose est sûre, c’est que cette première expérience en van aménagé est très positive. Habituée des hôtels, je ne regrette absolument pas de m’être lancée dans ce type de voyage. C’est de l’aventure à 100%. Même si le confort n’est pas maximal, le voyage est encore plus riche et les souvenirs encore plus nombreux. Je ne saurais compter les bons moments que nous avons passés dans cette bulle d’amour mobile avec parfois cette impression d’être seuls au monde.

Avec mon amoureux, nous avons clairement le projet de recommencer l’expérience du van. Cet aspect de liberté, d’improvisation et de praticité nous séduit vraiment. C’est quand même bien sympa d’avoir sa cuisine, sa salle de bain partout avec soi, même si on est à l’étroit. Le seul facteur à prendre en compte, selon nous, serait les périodes de l’année. Partis fin septembre, nous avons quand même eu assez froid certaines nuits. Pas sûrs que cette expérience, postposée à la fin de l’année, nous aurait aussi bien plu.

6 Comments

  • Carnet de Lucie

    8 octobre 2018 at 20 h 45 min

    C’est tellement chouette ce que vous avez fait ! Avec mon copain on a notre propre van aménagé depuis mi août, on a pu encore en profité pleinement pour partir vadrouiller avec la reprise de nos travails mais sûr aux prochaines belles journées on partira 🙂

    Répondre
    • The PR Insider

      10 octobre 2018 at 11 h 10 min

      Oh c’est génial !
      Pour l’instant on opte pour des locations mais l’idéal, ça serait d’avoir le nôtre aussi 🙂 ! Peut-être un jour qui sait.
      C’est vraiment la liberté !
      Profitez-en bien entre amoureux en tout cas 🙂

      Répondre
    • The PR Insider

      15 octobre 2018 at 10 h 15 min

      Aucune tension pour nous non 🙂
      Mais il faut dire qu’on est deux personnes très simples (malgré nos forts caractères) & qu’on s’adapte facilement à tout !
      Ça nous a plus rapprochés qu’autre chose tellement l’expérience était chouette !

      Répondre
  • Alex

    15 octobre 2018 at 15 h 49 min

    J’ai toujours voulu voyager avec un van aménagé mais le prix m’a toujours un peu rebuté, surtout que nous voulions faire un long voyage de 3 semaines ou plus… Mais je pense que c’est vraiment une expérience à faire une fois dans sa vie ! Je me demande juste si ça sera pas trop inconfortable pour mon amoureux qui mesure 1m90 😀

    Répondre
    • The PR Insider

      17 octobre 2018 at 17 h 13 min

      C’est vrai qu’au final, le prix n’est pas donné (surtout pour 3 semaines, ça chiffre vite)…
      Maintenant c’est un prix intéressant à mettre pour une grande liberté et pour multiplier les découvertes, visites, etc. !
      Comme tu dis, je pense aussi que c’est à faire au moins une fois dans sa vie 🙂
      Par contre, pour la taille de ton amoureux, à voir ! Il existe différentes tailles de van donc ça vaudrait la peine d’un peu les comparer pour quand même avoir un minimum de confort 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire