Notice: Undefined index: wp_db_temp_dir in /home/theprins/public_html/wp-content/plugins/wp-db-backup/wp-db-backup.php on line 112
Itinéraire & astuces pour un roadtrip dans le Nord de la Norvège - The PR Insider

Itinéraire & astuces pour un roadtrip dans le Nord de la Norvège

Posted In: Voyage

Et voilà, on l’a fait ! Avec mon compagnon, cela fait plus d’un an que nous parlions de visiter le Nord de la Norvège. Il faut dire que je souhaitais réaliser un de mes plus grands rêves : celui de voir des aurores boréales. En sachant qu’elles sont visibles entre fin septembre et mi-avril, nous avons donc visé le début du mois de mars. On voulait profiter de la fin de l’hiver pour observer des paysages enneigés mais avec une météo peut-être plus clémente et des températures moins froides.

Après avoir choisi notre période de vacances, nous nous sommes concentrés sur le moyen de nous y rendre. Ayant adoré notre dernière expérience en van aménagé dans le Nord de l’Italie, on s’est alors laissé séduire par l’idée de se lancer à nouveau dans un roadtrip. Partir avec un véhicule dans lequel nous pourrions dormir serait bien pratique pour pouvoir bouger un peu partout, tout en ayant tout à portée de mains.

Un itinéraire bien préparé

Pour réaliser un tel voyage, il faut être patient puisque de Bruxelles à Tromsø (la ville réputée pour observer des aurores boréales, notre premier objectif), il y a environ 36 heures de route. Comptez la visite d’autres régions ainsi que le retour et nous étions à plus de 80 heures au total, avec environ 7.300 kilomètres au compteur. Un sacré trajet vous me direz ! Il nous fallait donc être bien organisé pour ne pas perdre trop de temps afin de pouvoir voir un maximum de choses pendant nos 2 semaines de roadtrip.

Notre aventure a commencé le 2 mars. Départ au soir de Bruxelles afin de profiter des routes qui sont plus dégagées la nuit. Nous avions un premier timing à respecter puisque nous avions réservé notre place sur le ferry qui allait nous emmener de Puttgarden (Allemagne) à Rødby (Danemark), le meilleur moyen pour nous d’atteindre la Scandinavie en voiture. Il faut savoir que nous avions réservé nos tickets plusieurs mois à l’avance via le site de Direct Ferries. Ainsi, le début et la fin de notre expédition étaient définis par deux dates que nous devions absolument respecter pour rentrer. Concernant notre traversée, celle-ci a été assurée par la compagnie Scandlines et n’aura duré que 40 minutes. A l’intérieur du bateau, il est possible de prendre l’ascenseur ou l’escalier pour rejoindre restaurants et cafés, boutiques, cabines où s’asseoir ainsi que le pont où on peut se balader.

C’est au Danemark que nous nous sommes faits contrôler pour la première fois par la douane. Après avoir rapidement regardé nos cartes d’identité, nous avons pu continuer notre route. Arrivés le 4 mars, il ne nous restait plus que 2 jours pour traverser le Danemark, quasiment toute la côte Est de la Suède ainsi qu’une partie de la Laponie finlandaise. Nous avons donc roulé tant que nous avons pu, en nous arrêtant de temps à autre pour manger, faire le plein d’essence et nous reposer. Encore une fois, nous étions tenus par un timing précis étant donné notre rendez-vous pour faire une balade en chiens de traineau à Tromsø le 6 mars, au matin.

C’est une des questions que l’on me pose le plus quand je parle de mon voyage : « la route n’a-t-elle pas été trop longue ? » et en toute honnêteté, la réponse est oui. Mais le concept du roadtrip n’est-il pas de faire de la route ? Avec mon amoureux comme seul conducteur, on peut être fier de dire qu’on l’a fait, et sans avoir aucun regret. Ce qui m’a paru le plus long, c’est la remontée de la Suède et pour cause. Nous n’avions pas le temps de réellement nous poser, le stress de manquer notre activité était bien présent, et la météo peu rassurante. Nous avons roulé de jour comme de nuit et il neigeait beaucoup. Nous avons remonté la Suède dans des conditions climatiques assez difficiles et manque de chance supplémentaire, un de nos essuie-glaces s’est cassé en pleine conduite nocturne alors que la neige s’abattait généreusement sur notre pare-brise. Entre les difficultés à trouver un endroit dégagé pour se poser, les camions qui roulaient comme des fous à côté de nous et la visibilité qui n’était du coup pas terrible, on a eu notre dose de stress.

Roadtrip Norvege

Cependant, nous avons eu notre consolation dès que nous sommes arrivés dans le Nord de la Suède. Le ciel s’est dégagé et nous avons pu parcourir cette partie du pays ainsi qu’une bonne partie du Sud de la Finlande dans de meilleures conditions qui ont mis en avant de jolis décors. Et ça, les amis, ça vaut la peine ! Les paysages sont tout simplement magnifiques. On a emprunté de nombreuses routes bordées par des forêts entières de sapins et on a même pu apercevoir des rennes sur le bord de la route ! Ceux-ci vivent en liberté et les panneaux pour indiquer leur présence sur le territoire sont nombreux afin que les automobilistes fassent bien attention.

Après avoir traversé les Pays-Bas, l’Allemagne, le Danemark, la Suède et une partie de la Laponie, nous avons enfin atteint le Nord de la Norvège. Nous avons donc continué notre route en nous dirigeant vers Kvaløya pour profiter de notre balade en chiens de traineau. Nous nous sommes ensuite posés quelques jours à Tromsø afin de découvrir la ville et de faire une pause confort dans un hôtel. Enfin, nous avons terminé notre découverte du Nord de la Norvège en nous aventurant quelques jours dans les îles Lofoten qui nous en ont mis plein les yeux tant les paysages sont à couper le souffle !

Le retour quant à lui m’a paru beaucoup plus court puisque nous avions prévu un arrêt à Stockholm où nous avons pu nous balader et nous reposer à l’hôtel pour la nuit. Une étape que je vous conseille si ce genre de parcours vous intéresse. Cela nous a vraiment permis de nous reposer dans un environnement plus confortable tout en profitant encore de notre voyage en ajoutant de nouvelles découvertes.

Quoi prendre avec soi ?

quoi emporter roadtrip hiver Norvege

L’avantage de louer un van aménagé en Belgique, c’est que l’on pouvait prendre un maximum de choses avec nous ! Pas de stress quant aux limites de bagages, même s’il faut être raisonnable vu l’espace réduit que nous avions. Il faut également penser à certains équipements qui ne sont pas inclus dans la location. Outre tout ce qui tourne autour du van, il y a aussi la partie vestimentaire ainsi que les accessoires pour affronter au mieux le froid. L’inconvénient de partir en vacances d’hiver, c’est qu’il faut pas mal de vêtements chauds, qui prennent souvent de la place. Il faut donc être bien organisé. Voici donc une liste de choses à prendre pour 2 semaines de roadtrip à bord d’un van aménagé, pour la découverte du Nord de la Norvège en hiver.

Pour la vie dans le van :

  • Des ustensiles de cuisine : une bouilloire, deux petites casseroles, une petite poêle, 4 assiettes, 4 bols, 4 gobelets, le tout en plastique solide, des couverts et un ouvre-boîte.
  • Des ingrédients de cuisine : quelques repas déshydratés, des aliments frais, du café soluble, des sachets de thé, du cacao, du lait, des épices de base (sel, poivre, curry) ainsi que des herbes pour facilement donner du goût aux plats les plus simples.
  • Des équipements : une toilette chimique et les produits de remplissage qui vont avec, des essuie-glaces de rechange, des chaînes à neige, un grattoir pour pare-brise, une bonne grosse couette, 2 draps de lit, un plaid, des mouchoirs, du Scottex, du papier-toilette (spécifique si vous optez pour une toilette chimique), un canif, des ciseaux, quelques lavettes, un briquet, une bassine souple ou pliable (beaucoup pratique que l’évier fixe), du produit vaisselle, une éponge, des essuies-vaisselles.

Pour bien affronter le froid :

  • Vêtements : pour ne pas avoir froid, il est conseillé de se vêtir d’au moins 3 couches, voire 4. Pensez-donc à prendre avec vous veste imperméable, pulls, sous-pulls mais également t-shirts pour vous isoler un maximum.
  • Accessoires : 1 paire de gants, 1 paire de sous-gants, 2 bonnets, crampons pour chaussures d’hiver, écharpe, lunettes de soleil.

Un sacré budget !

roadtrip van amenagé

En récoltant un maximum d’informations, j’avais lu de nombreuses fois que les pays nordiques étaient considérés comme les plus chers d’Europe. Vivre dans un van aménagé nous a donc permis de rassembler les coûts de logement, de déplacements et de nourriture. Pour deux semaines de roadtrip en van, il faut tout de même avoir conscience que cela représente un bon petit budget. On peut quand même prévoir la majorité des coûts.

  • Location du van : 1.370 € pour 15 jours.
  • Essence : 1.262 €
  • Alimentation (courses faites en Belgique) : 160,15 €
  • Ferry aller-retour : 185,20 €
  • Péage (Norvège): 10,73 €

Soit un total de 2.988,08 € pour 2 personnes pour deux semaines. A ça, vous pouvez ajouter le prix des éventuelles activités que vous ferez, une ou plusieurs nuits à l’hôtel si vous souhaitez des pauses conforts, les cafés pris en bord d’autoroute, et un budget restaurant, sachant que ces derniers présentent des menus qui sont quasiment toujours plus élevés que ceux que l’on peut trouver chez nous.

Ces choses bonnes à savoir

  • Il y a beaucoup de flashes en Suède. Des panneaux préviennent avant de les passer mais il faut être bien attentif car les routes ne sont pas illuminées.
  • Peu de routes à plus de 90 km/h
  • En hiver, les pneus hiver sont indispensables. Les routes sont fort enneigées et la plupart des parkings gelés.
  • Mieux vaut prévoir des essuie-glaces de rechange. Pour l’avoir vécu, la neige et les températures basses peuvent les geler et les casser.
  • On peut payer par carte bancaire partout. Nous avons d’ailleurs opté pour une carte N26, qui permet de ne pas avoir de frais supplémentaires avec les opérations bancaires à l’étranger.
  • On vous conseille de ne pas traverser la chaîne de montagnes qui relie la Norvège et la Suède de nuit car il y a peu d’endroits où s’arrêter, il y a beaucoup de vent et il fait très froid. Il y a également peu de passages, ce qui n’est pas rassurant en cas de problèmes.
  • En hiver, les zones nature où s’arrêter avec un van/camping-car sont rarement dégagées ! Il est donc préférable de privilégier les parkings.
  • L’application mobile Park4Night est bien pratique pour trouver des endroits où se poser pour la nuit.
  • En van, 30 litres d’eau propre permettent de tenir environ 3 jours (en se lavant, en cuisinant et en faisant la vaisselle). Certaines stations-services mettent de l’eau propre à disposition gratuitement pour remplir à nouveau le réservoir du véhicule. Certaines sont d’ailleurs reprises dans l’application Park4Night.
  • Plus on monte vers le Nord, plus il faut regarder les heures et non pas les kilomètres car on ne peut pas rouler vite. Mieux vaut se fier au temps si vous avez un timing précis à respecter.
  • Si vous partez à la chasse aux aurores boréales, n’hésitez pas à télécharger l’application My Aurora Forecast pour consulter vos chances d’en voir une, au jour le jour.
  • L’essence est moins chère en Laponie finlandaise.
  • Attention aux suppléments sur le kilomètre lorsque vous louez un van.
  • Il faut s’enregistrer avant votre voyage pour les péages norvégiens.

Un voyage magique, quoi qu’il arrive

Si vous aimez l’aventure, alors ce parcours vous séduira à coup sûr. C’est un mélange d’organisation et d’improvisation qui rend l’expérience riche en souvenirs et en sensations. Si c’était à refaire, c’est simple : je ne changerais rien. La seule déception que nous avons eue est celle de ne pas avoir pu voir d’aurores boréales. Mais de toute façon, on ne peut prévoir la météo et le ciel gris et menaçant que nous avons eu nous a également offert de très jolis contrastes et une ambiance particulière qui a aussi son charme. Nos imprévus et nos galères ont apporté une dose d’adrénaline qui a pimenté notre voyage. Mais c’est ça qu’on aime, c’est l’aventure ! Le meilleur conseil que je puisse vous donner c’est d’envisager plus de temps (au moins 3 semaines) pour réaliser ce type de parcours afin d’être plus à l’aise et d’en profiter encore davantage.

  • Audrey
    23 mai 2020

    Et bien, quelle aventure ! C’est sur que les road trips c’est super chouette, mais qu’il faut tenir le coup pour faire tous ces kilomètres ! Merci pour ton retour d’expérience !
    Des bisous
    Audrey
    https://pausecafeavecaudrey.fr

    • The PR Insider
      Audrey
      23 mai 2020

      Avec grand plaisir 🙂 merci à toi pour ton commentaire.
      C’est sûr qu’il faut aimer rouler pour faire tant de kilomètres.
      L’idéal étant de faire des stops le plus souvent possible pour découvrir de belles choses sur la route.
      C’était un peu plus compliqué pour nous qui visions vraiment le Nord de la Norvège dans un timing assez court.
      Mais aucun regret, c’était une superbe aventure & ça vaut la peine quand on voit tout ce qu’on a pu découvrir & vivre 🙂

  • Le boudoir d'Amandine
    23 mai 2020

    Coucou !
    Ca devait être une chouette expérience ! Je t’avoue que je ne pensais pas qu’un roadtrip comme ça coûterait ce prix.
    Mes beaux parents ont un camping car, ça je trouve ça top !
    Bisous

    • The PR Insider
      Le boudoir d’Amandine
      11 juin 2020

      Coucou,
      C’était génial comme expérience 🙂 !
      Oui ça a un prix mais opter pour l’avion, les hôtels, une location de voiture sur place coûte encore plus cher (on avait fait le comparatif)
      Et puis, toute cette ambiance d’aventure, ça vaut le coût pour moi en tout cas 😀
      Bisous

Add Comment

Salade de chèvre gourmande
Tartare de saumon